premier essai au Feeder au lac des vieilles forges

Comme prévu, je suis parti ce matin pour une petite session de pêche au feeder au lac des Vieilles Forges, malgré un temps très nuageux.

Arrivé sur les lieux vers 9h45 ,je commence par essayer de trouver un poste libre ,en effet en cette saison ,la majorité des coups sont occupés par des carpistes , et d’autres ne permettent pas de pouvoir lancer correctement donc après un quart d’heure de recherche je trouve un poste a une centaine de mètres du barrage ,j’aurais préféré un poste plus en amont mais bon les postes sont très prisés ce mois-ci .

Je commence donc à m’installer mais ,manque de chance ,je suis en plein sur un nid de guêpes ,je me décale donc de quelques mètres …Après avoir tamisé mon amorce une recette toutes simple ,j’avais mis a trempé 500g de tourteaux de maïs la veille ,et ce matin j’ai ajouté un paquet d’amorce étang ,ainsi que 500g de chenevis grillé moulu et 500g de chapelure rousse ,ce mélange permet de ne pas remouiller l’amorce ,en effet le tourteaux mis à tremper suffit à avoir une amorce suffisamment mouillée .L’autre avantage de cette recette est que l’amorce travaille aussi bien a l’horizontale grâce au tourteaux qu’a la verticale grâce au chènevis grillé …bref j’y ajoute 1/4 de pinkies et 1/4 d’asticot et c’est prêt .

Je prépare un montage en potence avec un bas de ligne de 40cm une cage feeder  en plastique montée sur émerillon ,et j’ai ajouté un plomb en cours de pêche pour éviter au bas de ligne de remonter .En effet ,lors des ramenées il m’est arrivé qu’il ne soit pas descendu au niveau de l’émerillon .La tresse est du 17/100 et le bas de ligne du 12/100 .J’ai lancé une dizaine de fois une cage de 40 g à environ 45 mètres pour charger le coup puis échange avec une cage de 20 g.

Il est alors 10h45 ,et la partie commence …après un bonne dizaine de minutes ,première touche et premier raté … Je suis assez surpris de la bonne visibilité des touches ,le sillon vibre amplement .Je relance une nouvelle fois un de nouveau une touche mais encore raté , les asticots sont sucés mais pas moyen de ferrer le poisson ,cela se reproduira un nombre incalculable de fois ,je prendrais quand même 4 gardons .Puis ,vu le nombre de ratés ,je change de montage pour un montage 3 boucles auto-ferrant et de nouveau beaucoup de raté et en plus 2 casses de bas de ligne lors des ferrages .

Si quelqu’un a une idée sur la raison des ratés et des casses ,ainsi que des solutions ,je suis preneur ….

il est 14h00 et il pleut depuis 30 minutes ,je décide de terminer cette partie de pêche .

je remonte la petite bourriche : 6 gardons … bon pour une première ce n’est pas si mal ,malgré un nombre de touches incalculables ratés.;(

 bilan de ce premier essai :

je trouve que c’est une approche totalement différente de la pêche à la grande canne ,la précision lors du lancé est primordiale ,les touches sont vraiment nettes mais très rapides ,un petit regret de n’avoir pas pris de poisson plus gros pour voir comment se déroule le combat mais d’après un autre pêcheur ,à ce poste ,il ne fait également que du gardon .Pour ma part,  les bons points sont : mon amorce qui a très bien travaillé ,mes lancés qui étaient bien précis avec un bon repère sur la berge opposée .En revanche , les mauvais points sont :les ratés au ferrage beaucoup trop nombreux , mes montages peut être pas au point ou pas adaptés , le choix du poste , le temps toujours aussi humide 😉

bon voila ,je pense refaire une sortie bientôt ,n’hésitez surtout pas à me donner des conseils afin que je puisse m’améliorer dans cette technique et également à comprendre ce qui n’allais pas ….

7 commentaires

  1. Slt
    je vois qu’on démarre touts les deux au feeder, génial ont pourra ce partager nos donnée.
    pour ma part j’ai fait une partie de peche bien identique que la tienne au moins cinquante touche raté, j’ai étudier le truc et essayer pas mal de chose, pour les touches rapides ferrer dans le vide c’est les poisson qui tape dans le ffeeder, surtout ne ferre pas a chaque accoue, laisse le poste durant au moins dix minute et tu verra la surprise, pour moi ce fut une treize kilo.
    autre chose pour les touches manqué qui est d’après moi une solution, choisit bien ce que tu veux prendre comme poisson, si c’est du gardon prend le scion le plus petit un 10oz ou 20 grand maximum cage de 20 g et de temps en temps pour ne pas gaver le poisson tu échange ta cage par un arlesey et tu verra que les touches reprenne.
    pour ma part connaissant bien la crainte du gardon je vais essayer de bricoler un montage avec un élastique ente le bas de ligne et la cage pour amortir la sensation de la prise de l’esche du gardon.
    actuellement je me suis pris l’habitude de monter deux canne au bord de l’eau, mais attention je ne peche qu’avec une seul, une toute simple ou j’ai un montage light avec un cors de ligne de 15 et une autre avec du 25 montage identique paré a toute éventualité, ça fonctione.
    l’investissement pour la deuxième canne n’était pas énorme un moulin et une canne premier prix ( et c’est elle qui m’a sortit la 13)
    a+

  2. eh bien merci pour tes conseils :
    *pour les touches rapide ,j’ai également pensez a cela ,et je pense que pour certaines c’était bien cela ,mais d’autre fois les asticot étaient sucés donc ? je ne sais pas si il fallait reduire la longueur du bas de ligne ou l’augmenter .
    *pour le sillon ,tu veux dire 1oz ? ou alors tu parle d’un sillon 20gramme = 3/4 oz , mon plus gros fait 1oz ,je pense m’acheter prochainement un sillon de 2oz et un de 3 oz afin de pouvoir aller en rivière ou en carpodrome
    *le montage avec un élastique ,je pensais justement essayer ,c’est un bonne idée du moins je pense .
    *pour la deuxième canne j’attendrais de m’être aguéri dans cette technique mais c’est sur que c’est mieux d’avoir plusieurs montages de prêt

    j’ai quand même d’autres questions :
    faut il avoir un plus grand bas de ligne ?
    lors d’un montage auto ferrant faut il quand même ferrer lors de la touche ?
    pour un montage à élastique ,quel diametre d’élastique faut il choisir ?et quel longueur ?10cm?ou moins

  3. désolé pour les poissons dans l’herbe mais j’avais déjà tout rangé en dehors de la bourriche et la station et comme dans le fond de la bourriche on ne les aurait pas ,vu vu le nombre 😉

  4. Pour une pêche de gardons un bas de ligne de 40 cm est un peut court ! Cela explique surement une partie des touches loupées. Toujours pour le gardon l’astuce est aussi d’enfiler un asticot sur la hampe de l’hameçon à la façon d’un vers de terreau, le ratio touche / ferrage réussi s’en ressent.

  5. ok merci vinchuchu , c’est bien ce que je pensais entre temps je suis aller sur ton site ou tu explique que plus le poisson est petit plus le bas de ligne doit être grand ,mais comme quelqu’un d’autre m’as dit l’inverse ,l’astuce pour l’eschage me parait également logique ,suite aux ratés j’effectuais un eschage cévénol soit un asticot escher par la tête et l’autre par l’arrière ,cela marche très bien à la grande canne mais au feeder pas tellement .En même temps ,je n’avais pas de bas de ligne plus long donc pour la prochaine sortie il faut que j’en prépare ….eh que pense tu du montage avec élastique ?

  6. Bon courage, j’ai les mêmes problèmes mais vu le succès de la pêche aux leurres j’ai abandonné le feeder…

  7. Salut il faut essayer encore et encore c’est seulement comme cela, avec ta propre expérience que tu arrivera à tes fin ! Et pour le dernier commentaire, c’est clair que la pêche aux leurres à pris beaucoup de place !

    amicalement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *