Le rouleau à déboiter (coup)

Parfaitement inutile pour la pêche à la canne télescopique, le rouleau à déboiter est l’accessoire n°1 pour la pêche à la longue canne à déboitement. Celui-ci offre en effet beaucoup de confort et permet surtout de préserver ses cannes qui coûtent parfois plusieurs millier d’euros.

Le rouleau est en fait un morceau de mousse assez dure qui tourne sur un axe, ceci permettant de reculer sa canne sans qu’elle ne frotte par terre. Il a été inventé par des pêcheurs bricoleurs qui cherchaient à préserver leurs cannes. Ils ont donc bricolé ce système à partir de rouleaux à peinture. Pour preuve que l’idée était bonne, elle a été reprise par toutes les marques de pêche au coup et les modèles les plus haut de gamme se vendent plusieurs centaines d’euro.

Il existe deux modèles de rouleaux à déboiter, qui ont tout deux leurs avantages et leurs inconvénients, le rouleau plat et le rouleau en V.

Le rouleau plat :

Comme son nom l’indique, le rouleau plat est un long rouleau horizontal terminé de chaque côté par un petit rouleau vertical. Très stable avec ses 4 pieds télescopique, ce type de rouleau ne permet pas de rattraper de grosse différence de niveau. La plage de réglage en hauteur n’est pas non plus énorme, juste assez pour gagner ou perdre quelques centimètres. C’est donc un rouleau à réserver pour des terrains plats et dégagés, comme les berges d’un canal ou un quai aménagé par exemple.

Le rouleau en V :

Il est composé de deux longs rouleaux disposés en V posés sur un trépied. Ce type de rouleau s’adapte plus facilement aux terrains accidentés, voir très pentus. Il permet aussi d’être réglé très haut, comme pour passer au dessus d’un muret qui empêcherais le déboitement par exemple. L’inconvénient lié est qu’il est plus instable, un déboitement hasardeux ou une rafale de vent peut vous retourner tout ça, en risquant de casser un brin de canne en passant. C’est pour cela qu’il y a un crochet en dessous du rouleau, permettant d’y accrocher un lest. Un seau rempli d’eau fait très bien l’affaire.
Attention, il existe deux type de trépieds pour les rouleaux en V. Des trépieds avec entretoise, qui limitent l’écartement et des trepieds sans entretoise, qui permet d’écarter très fort les pieds, jusqu’à poser le rouleau par terre. Ce second modèle est vraiment à conseiller. Les pieds étant indépendants, ils sont fabriqué dans un métal plus solide, donc plus lourd, donc plus stable. Le modèle à entretoise, plus léger peut s’utiliser, mais sur terrain plat un jour sans vent.

Il existe aussi des modèles parfois un peu exotiques, comme le rouleau en W, qui permet de déboiter deux cannes indépendamment. C’est pratique pour ceux qui pêchent souvent en américaine, mais comme le centre de gravité est décalé, la stabilité diminue. Enfin, comme vous l’aurez compris, le choix d’un rouleau n’est pas si facile que ça. Personnellement, j’en possède deux, un plat et un en V, que j’utilise parfois ensemble, mais ça, ça fera l’objet d’un article spécifique!

Laisser un commentaire