Les recettes étang

Recette 1

poissons recherchés : tous

4 parts de chapelure rousse
1 part de chènevis grillé
1 part de coco belge
1 part de jaune de hollande
1/2 part de farine de mais
1/2 part de biscuit sucré
1/2 part de chocolat en poudre
terre de somme si fond supérieur a 3 m

Recette 2

poissons recherchés : gardons

3 parts de chapelure rousse
2 parts de PV1
1 part de coprah sec
1 part de biscuit fin gras
1 part de jaune de hollande
1 part d’épicéine
1 part de chènevis moulu cuit
1 sachet de vanillix

Recette 3

poissons recherchés : tous

3 parts de chapelure rousse    
2 parts de coprah nature
1.5 part de biscuit sec fin (gaufrettes-cornet de glace)
1.5 part de gaude de maiis
2 parts de coriandre moulu

Ajoutez 1 part de terre de Somme, selon la profondeur ou pour appauvrir le mélange.

Recette 4

poissons recherchés : brèmes, carpes

3 parts de grosse chapelure blonde                                             
2 parts de tourteau de germes de maïs
1 part de gluten de maïs
1 part de chènevis moulu
1 part de lin écrasé

Recette 5

poissons recherchés: gardons 

profondeur : 1 à 2 mètres

4 parts de chapelure rousse 
4 parts de chapelure blonde 
3 parts de coprah sec 

Préparation : mouiller l’amorce ,attendre 15 min (temps pour que la chapelure gonfle) puis surmouiller l’amorce puis assécher celle -ci avec de la terre de somme (5 parts ) la terre va allourdir le mélange et créer un effet nuageant . 

Recette 6 

poissons recherchés : gardons 

3 parts de chapelure rousse
2 parts de coprah sec
1 part de gaude de maïs
2 parts de farine de maïs
1 part de biscuit fin
1 part de chènevis moulu grillé 

préparation : rajout de terre de somme pour lester et pour nuager , cette recette est très réactive ,elle est recommandée pour les pêches de gardons au mois d’avril et mai 

2 commentaires

  1. bonjour. ou se procurer ces ingrédient et comment procédé faux il moudre le tout merci de me répondre
    cordialement.

  2. Les ingrédients se trouvent assez facilement chez les vendeurs d’articles de pêche, où ils sont vendus prêt à l’emploi (moulus donc). Si vous connaissez un meunier ou une coopérative agricole, vous pouvez aussi aller acheter vos graines chez eux (c’est moins cher, mais il faut en prendre une plus grosse quantité), il faudra alors les préparer. En fonction des graines, il faudra les cuire, les moudre, les griller,… Ca nécessite pas mal de préparation et la conservation n’est pas toujours aisée. Si vous débutez, préférez les farines prêtes à l’emploi de chez votre détaillant, elles sont de bonnes qualité.

Laisser un commentaire