je pense que vous le savez, le web est pour moi un métier, mais surtout une passion. Ca fait maintenant presque 15 ans que je baigne dedans et je suis toujours de très près son évolution. J’ai créé plusieurs sites dans divers domaines qui ont connu des gloires diverses, mais tous ont participé à agrandir mon expérience, aussi bien dans la façon de les réaliser que dans la façon de les faire connaître. Aujourd’hui, en m’appuyant sur ces connaissances, j’aimerais vous parler un peu du monde de la peche sur le web.

Pour entrer dans le vif du sujet tout de suite, j’ai envie de dire que la pêche n’est pas vraiment bien représentée, ce qui contribue à donner une image vieillotte à ce loisir pourtant passionnant. Je pense vraiment qu’en améliorant la communication autour de la pêche sur le web, on gagnerait en visibilité auprès des jeunes qui ne cherchent plus leurs informations que par le biais du net. Pour cela, je vous propose une liste de points qui pourraient être amélioré sans trop de frais.

  • LE LOOK : Premier point qui qui attire l’oeil dès que l’on arrive sur un site et avant même de lire la première ligne de texte, c’est le design de la page. beaucoup de site que j’ai eu l’occasion de visiter avaient des designs datant des années 90, avec des gifs animés partout, des couleurs brillantes qui vous brûlent la rétine, des typographies dépassées, du gras, de l’italique, des ascenseurs, des blocs textes mal placés…
    Quand il s’agit d’un site personnel, je ne dis rien car tout lem onde n’a pas les connaissances requises et fait avec ses moyens, mais quand il s’agit d’un site d’une marque, je ne comprend pas comment une entreprise peut payer quelqu’un pour un résultat aussi peu professionnel.
    Comment améliorer : Le webdesign (discipline qui consiste justement à présenter un page au mieux) ne s’improvise pas. le webdesigner doit respecter un certain nombre de règles pour rendre agréable la lecture d’un site. Je ne compte pas vous faire un cours là dessus, le plus simple si vous n’y connaissez rien en code et en design est de vous tourner vers des plateformes de blog ou de site où tout est pré-mâché. Pour les blogs, je ne peux que vous conseiller WordPress. Pour les sites, j’ai découvert récemment Jimdo qui m’a fait très bonne impression. Tous deux sont gratuits, simple à utiliser et vous proposent plein d’option très simples à configurer. Evitez par contre les sites du genre skyblog ou e-monsite. Ceux-ci sont facile à utiliser, certe, mais le rendu final n’est pas très beau, et ne donnent pas une image très pro.
    Mon site est créé avec wordpress, que j’héberge moi-même. Comme je l’ai dit, c’est un outil facile à utiliser, même pour un débutant. A la base utilisé pour créer des blogs, il devient de plus en plus capable de gérer un site  avec de nombreuses pages. Autre point fort, c’est que wordpress est un squelette qu’on habille comme on veut. Il suffit de chercher un peu sur le net après des skins/templates et en 30 secondes, notre site peut changer entièrement, tout en gardant le même contenu. Evidemment, pour en arriver à mon blog, j’ai un peu mis les doigts dans le code interne ainsi que dans le design, mais en se limitant aux option de base, le résultat est très satisfaisant.
  • LE CONTENU : Une fois passé l’aspect esthétique d’un site, on s’intéresse bien évidemment au contenu. Est-il facilement trouvable sur mon site, est-il de qualité, d’actualité, écrit sans faute et en français, bien illustré… Ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Le language sms par exemple, même s’il fait jeune, n’est pas très bien perçu. Sur des sites pros l’orthographe est en général bon,mais il n’est pas rare de voir encore maintenant des annonces “exclusif, le nouveau catalogue 2009” alors qu’on en est à sortir les catalogues 2011. Quant aux illustrations, évitez d’en mettre n’importe où. essayez de garder une présentation plus ou moins équivalente sur tous vos articles.
    Comment améliorer : C’est assez simple en fait. Une fois que votre article publié, n’hésitez pas à aller le relire, directement sur le site. On voit comment il est présenté en ligne et comment les gens vont le voir. Ca permet de déceler plus facilement les fautes d’orthographe, les fautes de frappes, etc. Si vous avez des doutes sur l’orthographe, n’hésitez pas à faire relire votre texte par une tierce personne. Parcourez régulièrement votre site, afin de voir si une image n’a pas disparu, si une information n’est pas devenu obsolète (le catalogue 2009) ou pour voir si votre navigation est simple et facile à comprendre.
    Je ne suis absolument pas infallible point de vue orthographe et mes phrases sont parfois un peu longues et difficiles à comprendre. Mais je n’hésites pas à me relire. J’y passe parfois plus de temps qu’à écrire l’article. Quant à la bonne compréhension de mon site, ceux qui me suivent depuis un petit temps auront (je l’espère) remarqué le changement dans mes menus. D’un seul menu, j’en ai fait deux, un réservé à la pêche et le second pour tout ce qui est annexe.
  • LE REFERENCEMENT : Le référencement, c’est un ensemble de petites règles à appliquer à son site afin que les moteurs de recherchent l’enregistrent dans leur base de donnée associé à des mots clés et que quand on tape ces mots clés dans le-dit moteur de recherche, votre site arrive dans les premiers. Le referencement est quelque chose de très obscure car les moteurs de recherchent ne disent pas quels sont ces règles. Par exemple, google en utilise environ 200. Il y a des pros du referencement qui passent leur journée à améliorer des sites, mais dans le cadre d’un petit blog personnel, un peu de bon sens suffit. Pour les marques, le travail est simplifié car personne ne va aller référencer le nom de la marque sur son site. Pour les sites de vente en ligne, par contre, ce n’est pas toujours facile de les trouver. Il y a donc un peu de travail à faire.
    Comment améliorer : Avoir une adresse web explicite et écrire des texte en français correcte en utilisant régulièrement les mêmes mots clés est déjà un premier travail simple à faire. N’espérez pas sortir en premier sur le mot clé “pêche”, c’est impossible, mais associer des mots clés entre-eux peuvent vous faire gagner des visiteurs. Un autre truc qui marche bien, ce sont les échange de liens. N’hésitez pas à contacter des sites qui parlent de la même chose que vous, et demandez à avoir un lien sur leur site, en mettant un lien sur le votre. C’est sympa, ça permet parfois de rencontrer des gens qui ont la même passion et de lier des amitiés et surtout, google aime ça.
    Je travaille beaucoup sur le referencement de mon site car, même si ça n’a pas l’air, c’est quelque chose de très intéressant. J’ai commencé par des choses simples, comme choisir une adresse web contenant mes deux principaux mots clés (pêche et Ardenne). Ensuite, quand je rédige mes textes, je veille à mettre régulièrement ce genre de mot (pêche, Ardenne, coup, poisson, canne, amorce,…). Et puis j’essaye de proposer de temps en temps des échanges de liens. Je fais aussi plein d’autres choses, mais comme je veux rester simple dans cet article, je n’en parlerai pas.
  • LE MARKETING ET LES RESEAUX SOCIAUX : Le referencement, c’est le visiteur qui vient vers votre site. Mais actuellement, avec tous les nouveaux service genre facebook, twitter et j’en passe, le visiteur aime qu’on aille le chercher. En tant qu’amateur de pêche qui tient son petit blog, ce n’est pas nécessaire de le faire, car mine de rien, c’est du boulot et on y passe vite quelques heures par jour. Mais rien ne vous en empêche si ça vous intéresse bien sûr. Je vais donc plutôt m’adresser aux sites de marque et même aux sites marchands. Facebook et twitter son actuellement les deux sites principaux où il faut être si on veut être vu. Mais l’utilité surtout, c’est de pouvoir dialoguer en directe avec les utilisateurs de la marque ou les clients de sa boutique. C’est vraiment super de pouvoir poser une question et d’avoir la réponse quasiment instantanément, ou de proposer une critique (positive ou négative). Avant, on utilisait le mail, mais qui n’a jamais pesté de ne pas recevoir de réponse. Ca permet aussi de faire du marketing directe comme proposer une promotion uniquement aux personnes fans,… Le marketing, c’est aussi faire des action avec des sites et blogs dit “influents”. J’ai travaillé dans un autre domaine, le hi-tech. Et bien les marques vous envoie leur produit pour le tester. Parfois même, ils vous l’offrent. Mais en échange, vous leur faite un ou plusieurs articles parlant de l’objet ou le mettant en situation. Certaines marques ont abandonné la publicité traditionnelle pour ce mode de communication qui touche des personnes déjà ciblées tout en diminuant les coûts de publicité.
    Comment améliorer : C’est un peu à voir au cas par cas, il n’y a pas une recette universelle. Mais déjà simplement créer une page facebook et l’alimenter régulièrement est une première étape. Ensuite, créer des partenariats avec des personnes qui utilisent le matériel, c’est quand même simple à mettre en place. Et ainsi de suite. Pour un utilisateur comme vous et moi, avoir une page facebook liée à son site permet d’afficher des informations plus brèves qui ne méritent pas un article entier sur le site.
    Le site à son compte facebook et twitter, j’essaye d’y poster régulièrement des informations, différentes de celle du site. Mais je vais plutôt vous raconter une expérience de marketing qui m’est arrivée il y a quelques jours. Un site de vente en ligne qui applique un peu tout ce que je viens de dire écrit régulièrement sur twitter. Et moi, je fais le relais de ces différents tweets, c’est à dire que je les recopie (c’est automatique hein) et que donc, toutes les personnes qui me suivent sur twitter ont une info qu’ils n’auraient pas forcément eue. C’est tout benef pour le site qui touche un plus large public. Pour me remercie de régulièrement faire suivre leur tweets, ils m’ont envoyé un tweet privé pour m’offrir 15% de réduction sur leur site. J’ai eu droit à une promo rien que pour moi, petit bloggueur inconnu. C’est pas génial, une marque à pensé à moi, rien qu’à moi. Et du coup, je suis allé dépensé pour plus de 60€ (réduction déduite) alors que je n’avais pas prévu d’acheter de matériel. J’ai donc gagné une réduc et ça à coûté au site 1 min pour m’envoyer le tweet et quelques euros. Mais autant faire une vente à prix légèrement réduit et fidéliser un client que de ne pas faire de vente du tout non?

Je crois que je vais arrêter là mon article, il va devenir long et indigeste si je continue, d’autant que je suis intarissable sur le sujet. J’ai envie de conclure sur une note positive en disant que évidemment, je n’ai cité que des choses pas très positives et que bien sûr, il y a des choses très positives aussi. Il y a des sites super qui ont compris comment tout cela marchait. Cette vision que j’ai vient aussi probablement du fait que je viens d’un domaine ou tout va très vite, et que donc, si on n’est pas dans le mouvement, on est perdu. Mais il ne faut surtout pas oublier que tenir un site, c’est avant tout une affaire de passion et de plaisir et que si vous n’y prenez pas de plais

ir, ça va se sentir.

Dernière chose avant de clore définitivement ce texte, si vous souhaitez des info complémentaires, des conseils, des idées pour améliorer votre blog, n’hésitez pas non plus. Je n’ai pas la science infuse et je ne ferai pas de votre site LE site incontournable, mais je peux vous aider à l’améliorer. Comme j’essaye d’améliorer quotidiennement le miens.

Merci d’avoir lu jusqu’au bout (ou pas lol)