Vaste sujet que celui des flotteurs, c’est pour cela que je vais m’y attarder longuement, en leur dédiant plusieurs articles.

Ceci est le premier dossier de pêche en Ardenne, consacré aux flotteurs. Il sera composé de 5 chapitres, voici le premier, la présentation générale. Sachez avant de commencer que je ne parlerai ici que des flotteurs pour la pêche à la longue canne, j’oublie volontairement les flotteurs pour la pêche à l’anglaise et la pêche à la bolognaise. Ce sera l’occasion d’en parler une prochaine fois.

Le flotteur vous savez tous ce que c’est et à quoi ça sert. Pour rappel, ça sert à indiquer les touches, mais ça sert aussi à présenter l’esche à une certaine hauteur, définie par le pêcheur.

Comme vous pouvez le voir sur l’image, un flotteur est composé de plusieurs

léments, à savoir : le corps, l’antenne, la quille et l’oeillet. Tous ces éléments peuvent être de forme, de taille et de matériaux différents. Tout ça permet d’avoir des dizaines de combinaisons possible, ce qui ne facilite pas le choix au magasin et au bord de l’eau. Nous verrons dans les prochains chapitres comment combiner les bons éléments.

Retrouvez tous les chapitres :

Chapitre 1 : présentation générale
Chapitre 2 : le corps
Chapitre 3 : la quille
Chapitre 4 : l’antenne
Chapitre 5 : combiner les éléments