Aujourd’hui ,je vais vous présenter les différents étangs des balastières des Ayvelles .Ce coin est réputé pour ces silures dont certains atteignent les 2 mètres mais également ses carpes de très beau calibre .Mais la diversité de poissons est tout simplement incroyable : tanches , gardons ,brèmes ,carpes ,carrassins ,ablettes ,perches , brochets , sillures ,sandres, ides…. il y a tout pour plaire à n’importe quel pêcheur .D’ailleurs ,les pêcheurs ne s’y trompent pas avec près de 900 cartes annuelles vendues .Dernièrement un grand compétiteur ardennais pur souche est venu faire la promotion de ces étangs dans info pêche ,il s’agit de Gilles Caudin .

présentation générale:

Ce lieu est géré par l’APBD (association de pêche des balastières départementales ) ,cette association gère une superficie de 130 hectares ,pour 13 étangs .La Meuse longe le domaine et déborde lors des crues ,il faudra donc nécessairement être en possession de la carte fédérale pour pouvoir y pêcher .Les balastières des Ayvelles se composent de 6 étangs principaux.Il faut savoir que cette année une demi-finale du Challenge Sensas doit s’y dérouler .Je suis aller faire le tour des étangs dernièrement et le moins que l’on puissent dire c’est que malgré la superficie impressionnante ,les lieux sont vraiment bien entretenus ;je tiens d’ailleurs à féliciter ces personnes pour ce travail ,d’autant que connaissant quelques uns d’entres eux ,ils font cela en plus de leur boulot .Le coup de la carte à l’année est de 22 euros pour pêcher dans tout les étangs du bord et de 30 euros pour pouvoir pêcher en barque et à la carpe de nuit .

Un rempoissonnement annuel de poissons blancs et carnassiers est très bien géré .Cette année ,par exemple ,près d’une tonne de poissons blancs ont été ajouté donc de superbes gardons reproducteurs ,mais également de beaux ides (un de mes poissons préférés ) .Du coup ,la pêche n’en est que des plus intéressante.   

Pour moi ,çà sera la première fois que je prend la carte de ces balastières : en effet la profondeur des étangs avait tendance à me faire préférer les autres étangs des alentours.Donc je ne connais pas encore bien les lieux ,et d’ailleurs en arrivant on ne sait même pas dans quel étang aller pêcher .Du coup je vais essayer de faire un petit récapitulatif vite fait des étangs ,de leur nom ,du type de pêche autorisé ,du fond et de la population de poissons la plus fréquente.

 

le blanc caillou:

 D’une superficie de 3 hectares .Cet étang possède une profondeur moyenne de 3.5m à 4.5 m ,mais ,pleine barre, le fond peut être proche de 5 mètres.Seule la pêche à la ligne flottante est autorisée .C’est l’étang de référence pour les beaux poissons à la grande canne ,notamment les carpes de moins de 5 kilos jusqu’à une dizaine de kilos pour certaine,autant dire que pour y pêcher ,il faut être bien équiper .De plus ,le poisson à l’air d’y être assez lunatique .Il est bien sûr obligatoire de relâcher toutes les carpes ,les tanches et les carrassins .Les autres poissons, eux, peuvent être conservés si leur taille est réglementaire .En revanche ,il est conseillé ,dans un souci de régulation ,de ne pas relâcher tout silure de moins de 1 mètre pris et cela est également effectif dans les autres étangs(ce n’est pas une raison pour le laisser par terre ,ce poisson doit être respecté ,et la chair de ce poisson lorsqu’il est petit est excellente donc il serait dommage de ne pas en profiter).Le brochet est le carnassier le plus présent dans cet étang.

 Du coté de l’accès ,de vastes champs occupent les 3/4 du tour de l’étang ,et un petit chemin borde la moitié de celui-ci .Je pense qu’il peut devenir l’un de mes étangs préférés pour faire de bonnes grosses bourriches .

le canal :

D’une superficie de 10 hectares .Il est assez profond pour sa taille 4 à 6 mètres de moyenne .Dans cet étang résident de très grosses carpes dépassant facilement les 5 kg ,de belles plaques de plus de 1kg habitent ce lieu ,il y a également quelques tanches et des ides.De belles pêches de gardons peuvent également être effectuer .Attention tout de même aux herbes assez présentent dans cet étang .Il conviendra de bien prendre le fond sur une vaste zone avant de commencer la pêche ,le fond pouvant chuter de plusieurs dizaines de cm très rapidement .Pour les carnassiers ,la présence de brochets mais également de beaux sandres permettent d’avoir de bonnes sensations au carnassiers ,de très gros silures également de plus d’1.50m ont également déjà été pris .

La pêche à la carpe de nuit y est interdite ,la pêche à la ligne flottante obligatoire .Comme dans les autres étangs, les carnassiers peuvent être conservés s’il font la taille réglementaire ,il est conseiller de ne pas remettre à l’eau les silures de moins d’1mètre.

Pour l’accès rien de plus facile la route suit le canal sur pratiquement tout le long ,la voiture peut être garée juste à coté .

le pinel:

D’une superficie de 3.5 hectares et d’une profondeur de 3 à 6 mètres .C’est l’étang le plus prolifique en carpes ,même si elles sont moins grosses en moyenne que dans la padoue ,celles-ci atteignent quand même près de 20kg .Cette étang à l’air tout de même assez difficile à pêcher notamment la profondeur impressionnante qui rend la pêche au coup délicate .Cet étang possède également une très belle population de tanches ,de brèmes et dorénavant d’ides.malheureusement seul la pêche à la ligne flottante est autorisée ,dommage car le poste serait idéal pour la pêche au  quiver . Le sandre ,le brochet et comme dans les autres étangs , le silure apporte aux pêcheurs de carnassiers un pur bonheur surtout qu’il y a une forte présence d’herbiers et de branches immergées qui constitue un abri idéal pour les brochets.

 Très accessible en voiture sur la moitié de ces rives , un quart sera plus difficile d’accès ,il suffit de longer le bord suivant le canal .

 la padoue :

c’est l’eldorado des carpistes qui cherchent les spécimens ,beaucoup de ces “fadas” restent plusieurs jours voir semaines pour prendre les énormes carpes que recèle cet étang .D’une superficie de 43 hectares ,c’est le plus grand des étangs .La profondeur y est assez déroutante ,des trous à plus de 6 mètres situés à quelques mètres du bord ,il faudra donc prévoir de longues lignes pour pouvoir y pêcher au coup ,mais le jeu en vaut la chandelle car ,au niveau poissons blancs il est très bien alimenter ,de belles pêches de brèmes dépassant facilement le kilos sont possibles lors des beaux jours ,c’est également avec le plan perches un des étangs ou il est possible de faire de belles pêches de gardons même en hiver .Contrairement aux autres étang la pêche à la ligne plombée y est autorisée ,du coup vu la profondeur et le calibre des poissons la pêche au feeder y paraît plus d’adapter .Coté carnassiers ,on y retrouve évidemment du brochet du sandre ,mais surtout d’énormes silures de plus de 2 mètres et de plus de 60 kilos ….

Il est quasiment possible de faire tout le tour de la padoue en voiture des postes pour les carpistes  sont très biens agencés .

le plan perche:

Cet étang est le deuxième plus grand ,d’une superficie de 20 hectares il en reste pas moins un superbe lieu de pêche .Comme dans les autres étang la profondeur y est importante , environ 4.5 mètres quand on pêche à 11 mètres ,et celui-ci descend encore .La population de poissons blancs y est impressionnante : de beaux gardons ,brèmes ,ablettes ,peuvent venir remplir votre bourriche lorsque les poissons sont en appétit .Comme dans la padoue ,il est possible de pêcher à la ligne plombée ,la pêche au feeder peut donc également se révéler très intéressante .C’est également un lieu culte pour les carpistes qui trouveront de beaux spécimens .Les carnassiers ne sont pas en reste ,les perches ,les brochets ,les sandres y sont très présent .La palme revenant encore aux silures qui hantent ces lieux .

L’accès y est également assez aisé sur la majeur partie de son pourtour.

 

le vieux pinel :

D’une superficie de 6 hectares , c’est l’étang le moins facile d’accès ,malgré tout il est possible d’accéder assez aisément à la moitié de son pourtour .Il est assez profond près de 5 mètres,et il est le refuge de quelques spécimens de carpes .De belles brèmes et de beaux gardons permettent de réaliser de belles pêche aux coup ,il est pourtant assez peu pêcher en comparaison des autres ,peut-être justement à cause de ses bordures  moins praticables .Il reste également un très beau terrain de jeu pour les pêcheurs de carnassiers qui aiment pêcher au bord des branche immergées .La population de carnassiers étant la même que pour les autres étang :brochets ,sandres ,silures .