Bien équilibrer sa ligne est une opération relativement difficile qui mérite beaucoup de précision. Malgré le poids marqué sur le flotteur, il est très rare qu’il porte exactement ce qui est indiqué. C’est exactement pareil pour les plombs, c’est quasiment impossible d’obtenir un poids exactement rigoureux à chaque fois. Chacun à sa technique pour équilibre au mieux sa ligne, et il existe un outil pour se faciliter la vie, le pèse-plombs Stonfo (il doit aussi exister chez Sensas je crois). On va tester ça.

Le pèse plomb, c’est un outil très simple. Il est composé sur le dessus d’un fixe flotteur, dans lequel on vient glisser l’extrémité de la quille et juste en dessous, d’une petite coupelle pouvant accueillir les plombs. Le reste du corps sert de contrepoids. Enfin, un contrepoids qui ne pèse rien une fois dans l’eau, pour ne pas fausser les résultats.

Pour le faire fonctionner, on aura aussi besoin d’un récipient suffisamment haut pour pouvoir accueillir le flotteur affublé du pèse-plombs. J’utilise une bouteille d’eau de 2 litres dont j’ai coupé le goulot, c’est suffisamment haut. Sinon, il existe des colonnes spéciales qui coûtent environ 20€.

Ensuite, le fonctionnement est hyper simple, On accroche le pèse-plombs à la quille, on plonge le tout dans l’eau et on n’a plus qu’à déposer un par un les plombs dans la petite coupelle. le flotteur va s’enfoncer dans l’eau jusqu’à ce qu’il soit parfaitement équilibré. Une fois que la bonne quantité de plombs est dans la coupelle, on ressort le tout et il ne reste plus qu’à monter sa ligne.

Petite précaution, la pince qui sert la quille est assez fragile, ne serrez pas trop fort sous peine de casser l’outil.

Mais est-ce précis?

Après avoir monté quelques lignes de cette façon et les avoir testé en utilisation réelles, j’ai envie de dire que le gros du travail est fait, mais qu’il vaut toujours mieux avoir à côté de soi une boite

de petits plombs et sa pince. Mes lignes étaient bien équilibrées, mais il manquait le petit plomb styl qui fait la différence. Soit je n’ai pas été assez précis à la maison, soit le pèse-plomb n’était pas parfaitement étalonné. En même temps, il n’est pas rare de voir un pêcheur rajouter et retirer un plomb en cours de pêche, en fonction des conditions ou de l’esche utilisée.

Cet outil, qui coûte une dizaine d’euro chez tous les bons détaillants de pêche, permet donc de préparer des lignes pêchantes plus rapidement chez soi. Ce n’est pas indispensable, mais ça évite parfois de faire des calculs compliqué et comme les plombs (tout comme les flotteurs) ne sont pas toujours parfaitement calibrés, on évite les mauvaises surprise pensant que la plombée est parfaite. mais gardez quand même toujours dans votre caisse de pêche une boite de petits plombs pour l’équilibrage nickel de dernière minute.