Bon ben là, c’est clair, il n’y a plus de doute possible, l’hiver est là, avec sa neige et ses températures négatives. A part pour certains irréductibles (gaulois), la pêche est finie jusqu’au retour des beaux jours. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier son matériel au fond d’une cave, il faut le bichonner pour qu’il dure longtemps. Troisième partie de ce dossier, les moulinets.

Pour ceux qui ne pêche qu’à la grande canne, voici un travail d’hiver en moins à faire, vous pouvez retourner vaquer à vos occupations favorites. Pour les autres, l’entretien du moulinet n’est pas ce qu’il y a de plus dur à faire, sauf si on se lance dans le démontage complet, mais ce n’est pas le but ici.

  • Un simple nettoyage de l’ensemble du moulinet à l’eau tiède sans savon suffit en général. D’ailleurs, n’hésitez pas à le faire plusieurs fois en cours de saison, ce n’est pas pour le temps que ça prend.
  • Ensuite, il faut graisser les parties les plus sollicitées, à savoir le galet de pick-up, le ressort de pick-up et l’axe qui tient la bobine.

1) démonter la vis qui tient le pick-up afin de libérer le galet. Nettoyez le bien à l’eau clair et mettez 1 à 2 gouttes d’huile. Celle-ci va pénétrer le roulent par capillarité. Si en cours de saison, le galet se met à coincer, à faire un peu de bruit ou simplement semble moins bien tourner, vous pouvez refaire cette manipulation sans soucis.

2) Démontez ensuite la ou les vis (ici, il y en a deux) qui tiennent le cache du ressort. Evitez de toucher au ressort, mettez simplement un peu de graisse dessus, étalez légèrement avec v

otre doigt et refermez aussitôt le cache. Une fois pas an suffit pour cette opération.

3) dernier point à graisser, l’axe de la bobine. Placer un peu de graisse à la base de l’axe et replacer la bobine. Le lubrifiant pénètrera au fur et à mesure que vous bobinnerez. Réaliser cette opération une fois lors du grand nettoyage d’hiver et pourquoi pas une seconde fois en milieu de saison.

Voilà pour l’entretien du moulinet, la dernière chose à faire est de remplacer le nylon, mais pour ça, je vous renvoie vers l’article que j’avais déjà fait à ce sujet : Comment bien remplir sa bobine de moulinet