Quand on est pêcheur, avoir des esches toujours fraiches sans être obligé de faire un détour par chez le marchand, c’est un gros avantage. C’est encore plus intéressant quand ça ne coûte rien et que ça ne demande quasiment pas d’entretien. Ce n’est malheureusement pas le cas avec tous les élevages, mais pour les vers de terre, ce serait dommage de ne pas le faire.

Le ver de terre, C’est une esche que l’on utilise depuis toujours et en plus, un aimant à beau poisson par excellence. En tronçons dans l’amorce ou entier à l’hameçon, il est toujours très efficace. Elever des vers de terre, c’est très simple. Ca ne coûte rien, ne demande pratiquement pas de temps ni d’entretien. Rassurez aussi vos compagnes, ce n’est pas sale et ça ne sent rien. Donc, même en appartement, ça peut le faire.

De quoi avons-nous besoin?

– 2 grands récipients qui peuvent s’emboiter l’un dans l’autre. Ca peut-être des seaux que vous récupérez (peintre, restaurant, grande surface,…) ou dans mon cas, des bacs en plastique que l’on trouve dans n’importe quelle grande surface, magasin de bricolage,…
– du terreau
– quelques vers de terre
– quelques déchets organiques.

Ah oui, et de quoi faire des petits trous.

Allez, c’est parti

On commence par prendre un des deux récipients dans lequel on va percer une multitude de petits trous dans le fond. Une perceuse et un petit foret (1mm) est suffisant. On glisse ce récipient dans le second et heu, ben, c’est déjà fini. Il ne reste plus qu’à mettre de la terre (environ la moitié de la hauteur) que vous aurez tamisé pour la rendre fine et aérée.

Il ne reste plus que les vers à mettre. Si vous disposez d’un jardin, remuez un peu la terre et ramassez tout ce qui se présente. Si vous ne disposez pas de jardin, ils vous suffit d’aller chercher quelques boites chez votre marchand habituel.

Comme il s’agit en fait d’un mini-compost que vous venez de faire, il faut l’alimenter avec des feuilles de salade, des épluchures de pomme de terre, des fruits qui sont trop mures, pourquoi pas du marc de café. Par contre, évitez absolument les agrumes. En effet, ils sont relativement acides et ralentira fortement la reproduction des vers.

Le meilleur endroit pour le placer votre élevage est un endroit sombre et pas trop chaud. Une cave ou un garage est l’idéal.

Est-ce difficile à entretenir?

Et bien non, pas du tout, il n’y a presque rien à faire. Il faut arroser une fois de temps en temps votre terre, afin qu’elle ne se dessèche pas. Un peu d’eau, si possible avec un effet de pluie, c’est l’idéal.

Pour prélever vos

vers, utilisez un tamis. Metter un peu de terre dans le tamis, secouez et vos vers seront tous dans le tamis. Cette façon de faire permettra en plus de toujours avoir une terre bien aérée, ce qui contribue à entretenir votre bac.

Voilà, si vous faites tout ça correctement, vos vers vont se plaire, vont se reproduire et vous ne devriez jamais tomber à cours de lombrics pour vos futurs records de brèmes.

Cet article, je l’ai rédigé grâce aux conseils de Michel, alias Feederman62. Bien connu des forums, c’est un bricoleur hors-pair qui n’est pas avare quand il s’agit de partager ses trouvailles. Un conseil, allez faire un tour sur son site, vous repartirez avec des idées de bricolage plein la tête.