Bricolage : fabriquez un tiroir à bas de ligne pour votre station

Je viens d’acheter un monte-hameçon Pierrotti et durant quelques soirées cet hiver, je vais monter des bas de ligne. Ne possédant pas encore de boite à bas de ligne, j’ai pensé la fabriquer moi-même. Puis j’ai réfléchit et je me suis dit que me balader avec encore une boite en plus, ça commençait à faire déménagement. Donc, j’ai décidé d’aménager un tiroir de ma station qui ne servait pas à grand chose. C’est très simple à faire.

Ce dont vous avez besoin :

– une planche de mdf de 10mm d’épaisseur, coupée à la dimension de votre casier
– des clous mesurant la même hauteur que votre  tiroir
– quelques outils basiques (crayon, règle, perceuse et marteau)

1) Première étape, coupez la planche à la même taille que la dimension intérieure de votre casier. Si vous n’êtes pas à l’aise avec les scies, votre magasin de bricolage peut vous le faire très rapidement. ‘est ce que j’ai fait, ça m’a coûté 1,50€ de bois.

2) Maintenant que vous avez votre planche à la bonne dimension, il faut tracer les emplacements ou vous devrez mettre vos pointes. Laissez 2 cm entre le bord de la planche et les clous, pour plus de confort. Pour mon modèle à moi, j’ai tracé un repère à 2 cm du bord, puis un second à 12 cm du bord, un troisième à 17 cm et un quatrième à 22 cm. Ce qui me fait donc des bas de ligne de 10, 15, 20 cm, et si je fais le tour du dernier clou, je peux aussi avoir des bas de ligne de 25, 30 et 40 cm, ce qui à mon avis couvre la plupart des besoins d’un pêcheur.
Dans l’autre sens, j’ai aussi laissé 2 cm entre le bord et le premier clou, puis j’ai espacé chaque ligne de 1 cm. Ce qui me fait au total 32 rangées. L’intersection des lignes me donne les endroits où je placerai mes pointes.

Soyez précis dans le traçage, comme dans les autres étapes aussi d’ailleurs.

3) Maintenant que ma planche est tracée, je vais percer les trous. Je ne cloue pas directement dans la planche, le perçage permet d’obtenir un travail plus propre et moins de risque de clouer de travers. Pour cela, j’utilise une mèche beaucoup plus petite que la taille de mes clou. Le but étant de faciliter la pénétration du clou, mais que celui-ci soit quand même bien serré dans le trou.
Attention de bien forer verticalement, sinon, les clous risque de partir de travers. Prenez aussi le temps de bien placer le foret pile à l’intersection des lignes afin que ce soit régulier. Personnellement, j’ai fait ça beaucoup trop vite et ça se voit très fort au final.

4) Il ne reste plus maintenant qu’à clouer les pointes dans les trous. Allez-y en douceur, la planche n’est quand même pas très épaisse, ce serait dommage de la fendre maintenant.

5) Dernière étape, la mise en place de votre planche à bas de ligne dans le tiroir. J’ai de la chance que mon tiroir pouvait se démonter d’un côté, je n’ai eu qu’à le glisser a planche à clou et refermer le tiroir. J’ai remis le tout dans le casier pour voir si tout passait bien. Certaines pointes un rien plus longues coinçaient. J’ai donc décidé de retailler toutes les pointes de quelques millimètres avec une tenaille.
Pour les hyper perfectionnistes, vous pouvez mettre une petite gaine silicone sur vos pointes, afin qu’elles n’abiment pas le nylon.

Mon tiroir à vas de ligne est maintenant fini et comme vous le voyez, j’ai percé ça un peu à la va-vite. Mais à 1,50€ la planche et 3€ le paquet de clou, je dis pas que je ne recommencerai pas ça plus proprement. Peut-être qu’une perceuse à colonne serait ici un outil plus précis.

Pour info, Rive fabrique des petites planchettes en plastique que l’on peut mettre dans un casier. Celles-ci valent 10€ pièce et il en faut 4 ou 5 pour remplir un casier. Pour moi, les comptes sont vite faits.

2 commentaires

  1. C’est sûre que c’est cher Les accessoires Rives!

    Joli travail, ça sent le bricolage d’hiver qui commence,
    et l’attente du printemps pour reprendre la pêche
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *