Le beau temps au rendez-vous, il était temps de retourner près de l’eau, donc ce lundi je décide de prendre la direction de pont-à-bar. L’eau étant encore assez froide, j’ai préférer choisir un lieu ou la profondeur n’excède pas les 2.5 mètres.

Comme je savais qu’il n’y aurait pas trop de passage de bateau, je décide donc pour une fois de m’installer sur la droite du canal; d’habitude je préfère pêcher ou le canal est le plus large car cela permet aux bateaux de passer assez loin du coup.

Pour cette partie, j’ai prévu d’alimenter 2 coups :

un premier à 10 mètres que je chargerai d’une amorce noire gardons 2kg, de terre de fond brune 1kg et pour la faire travailler 500g de chènevis moulu grillé, à laquelle j’incorporerai un peu de pinkies. Il sera réservé à la pêche de friture (petits gardons, ablettes)

le deuxième coup sera lui a 11.5m et sera chargé de double terre avec 400g de fouillis, mon but étant d’attirer quelques gros gardons et pourquoi pas des brèmes.

 

Coté esche : 1 part de vaseux, 1/2 de pinkies et 1/4 d’asticots

donc arrivé sur le poste un peu après 9h00, le temps de tout préparer, mouillage et tamisage de l’amorce et sondage:  le fond est identique à 10m et 11.5m .

Pour les ligne j’ai sortie l’artillerie fine avec une ligne de 0.3g flotteur type bouteille allongé en 6/100 corps de ligne pour la friture, une ligne avec un flotteur type bouteille de 0.4g un peu plus stable au cas où le vent ferait des siennes en 8/100 corps de ligne et enfin une ligne de 0.6g flotteur type bouteille allongé 10/100 corps de ligne pour le coup à gros poissons, pour le fond je règle les 2 lignes à friture pour être un poil au dessus du fond et celle à gros poissons avec un traîne de 5cm.

Il est 10h00 ,je commence l’amorçage après avoir déposé 6 boules de double terre à 11.5m à la coupelle ,je charge mon coup friture de 8 boules d’amorce .D’habitude ,le poisson met souvent 30 minutes à venir sur le coup mais pas cette fois ci à peine la ligne déposé que le flotteur coule ,c’est une première ablette . Je pense que le coup étant régulièrement amorcé les ablettes se tiennent dans la zone ,je me dis qu’il va être difficile de les éviter .Je continu sur le coup à 10 mètres au vaseux avec de toutes petites touches ,le flotteur équilibré à mi-antenne fait merveille car même si les poissons sont tatillons il s’enfonce à la moindre touche .après 1/2 heure une vingtaine de poissons ont déjà rejoint la bourriche ,malheureusement la taille elle est très en dessous de ce que je souhaitais ,je décide donc d’essayer de sélectionner le poisson en eschant un asticot ,et les poissons sont tout de suite un peu plus gros ,bien sûr il y a toujours 1 ou 2 ablettes voraces mais j’arrive à toucher quelques gardons un peu plus gros et des ablettes de meilleur calibre .En revache j’enregistre également plus de loupés .

Après une heure de pêche ,les poissons mordre toujours autant je décide pourtant de tenté ma chance sur mon autre coup .Malheureusement les ablettes ont également envahis le coup à la double terre .Je décide de redéposer 2 boules de double terres et de rappeler un peu sur le coup à 10 mètres.Vers 11h30 visite des gardes de pêche ,assez rare de les voir en semaine mais bon , après avoir répondu à un questionnaire ,il est déjà midi et je commence à avoir un peu moins de touche .Je décide de casser un peu la croûte .La matinée ayant été assez prolifique en nombre mais pas en taille ,je décide de retenter ma chance à 11.5m ,tant pis si je prend moins de poissons .Pour éviter les ablettes j’esche 2 asticots ,je prend 2 beaux dondons l’un derrière l’autre puis de nouveau ces satanées ablettes .j’insiste et arrive à ferrer 2 plaquettes .Mais çà sera les dernier beau poissons ,malgré un rappel régulier ,les touches deviennent rares et le vent commence à faire dérivé régulièrement ma ligne .

Vers 15h30 ,le premier bateau de la journée balaie entièrement mon coup ,je décide donc de remballé .