Bon ben là, c’est clair, il n’y a plus de doute possible, l’hiver est là, avec sa neige et ses températures négatives. A part pour certains irréductibles (gaulois), la pêche est finie jusqu’au retour des beaux jours. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier son matériel au fond d’une cave, il faut le bichonner pour qu’il dure longtemps. Dernière étape, après les cannes, les moulinets et la station, tout le petit matériel qui ne nous quitte pas.

Ce que j’appelle le petit matériel, ce sont les seaux, les tamis, les boites, les différents supports, rouleaux, mais aussi les sacs et fourreaux, tabliers, t-shirts,…

  • Les seaux, boite et tout ce qui peut contenir de l’amorce ou des esches : le plus simple est de les remplir d’eau chaude (pas bouillante non plus) et de laisser tremper. Ca aura pour effet de ramollir les déchets collés. Un petit coup d’éponge ou de brosse tendre et un bon rinçage finiront l’opération. J’évite de nettoyer avec des produits, de peur que ça ne donne une odeur au plastique, je préfère laisser tremper quelques heures de plus, ça marche aussi bien.
  • Les sacs, fourreaux, tablier,… (tout ce qui est en tissus quoi) : Il en existe deux type, ceux en tissus simple et les rembourrés. Tout ce qui est en tissus simple passe à la machine, tout ce qui est rembourré, on évite la machine. Dans ce second cas, une brosse tendre avec un peau d’eau savonneuse suivi d’un bon rinçage à l’eau claire préservera les qualités du rembourrage. Dernière étape et non des moindre pour nos les hommes, on repasse ses t-shirts, sweat-shirts, il faut être présentable au bord de l’eau.
  • Les différents supports : Pour les parties métalliques, pas de soucis, on frotte gentiment avec une éponge. Là où ça
    se complique, c’est pour nettoyer les parties en mousse. Comme c’est une matière qui accroche, nettoyer avec une éponge ou un quelconque linge s’avère très difficile, au risque même d’abimer vos accessoires. Donc, en général, si ce n’est pas sale ou très peu, ben je laisse comme ça, sinon, je frotte doucement les parties sales avec une vieille brosse à dent toute molle.

Voilà, après avoir suivi mes différents articles, je pense que tout votre matériel est propre et prêt pour attaquer l’année. Ce qu’il reste à faire maintenant, si ce n’est déjà fait, c’est monter les lignes et là, ça promet de longues soirées de travail.