La bourriche (bolo)

Accueil » matériel » La bourriche (bolo)
La bourriche (bolo) 2016-10-13T10:51:05+00:00

La bourriche est un accessoire que seul les pêcheurs au coup utilisent. Elle permet de conserver ses prises vivantes durant toute la durée d’une partie de pêche. Elle se fixe soit directement dans le sol grâce à une pique, soit grâce à un petit support sur sa station de pêche. Peu importe le système du moment que l’ouverture soit bien horizontale.

Les premières bourriches étaient fabriquées en fin grillage métallique entourant des grand anneaux. Ces bourriches mesuraient moins d’un mètre. Elles avaient une anse sur laquelle le pêcheur attachait une corde. Celle-ci permettait de laisser trainer la bourriche dans l’eau. En cas de prise, le pêcheur remontait sa bourriche, y plaçait le poisson et redescendait la bourriche. On a déjà vu plus pratique et rapide n’est-ce pas?

C’est encore une fois grâce à la technologie que cet accessoire indispensable à fort évolué, et surtout grâce à l’utilisation de maille synthétique fine et solide. Grâce à l’emploi de ce matériaux, nos bourriches mesure maintenant entre 1 m 50 et 4 mètres, ce qui permet d’avoir l’ouverture près de soi tout en laissant une bonne partie immergée pour les poissons. Il existe différentes tailles de maille. Les mailles serrées sont plus “confortables” pour le poisson, mais mettent plus de temps à sécher. Elles offrent aussi plus de prise au courant. Les mailles moins serrées ont donc des caractéristiques inverses.

Il en existe de deux formes de bourriche, des rondes et des carrés. Les carrées ont l’av

antage d’avoir une ouverture plus grande, ce qui minimise les loupés. En effet, le poisson à un sale réflexe, celui de sauter juste au moment ou on ouvre la main pour le déposer dans la bourriche. Ce qui fait qu’il retourne parfois plus vite dans l’eau que prévu. Pour une petite pêche du dimanche, ce n’est pas bien grave, mais par contre, en concours, ce sont des points bêtement perdus.

Vous comprendrez donc, après ces explications, que choisir une bourriche n’est pas aussi simple que ça en a l’air.