Les asticots

Accueil » Appâts » Les asticots
Les asticots 2016-10-13T10:51:08+00:00

Les asticots font partie des appâts les plus utilisés. Il s’agit en fait de larves de mouche. A la base, l’asticot est blanc, mais dans le commerce, on en trouve de toutes les couleurs, allant du rouge en passant par le jaune, bleu, orange. Le blanc et le rouge sont très efficaces tout au long de l’année, quant aux autres couleurs, c’est à tester.  L’asticot à plusieurs avantages :

  • Ils sont très facile à trouver chez les détaillants d’articles de pêche qui en possèdent toujours une belle quantité d’avance.
  • Ils ne coûtent pas cher.
  • L’asticot se conserve très bien au réfrigérateur.
  • L’asticot est très facile à employer et offrent de très bon résultats pour tout type de poisson (ou presque)
  • C’est un appât vivant, qui bouge, ce qui attire d’autant plus les poissons.

L’asticot, avant de devenir une mouche passe par un stade intermédiaire, ce qu’on appelle le caster, Il devient dur, brun presque noir et ne bouge plus. Ce n’est pas pour autant que vous devez les jeter, le caster est très bon mélangé à l’amorce ou en agrainage. Vous pouvez aussi l’utiliser directement sur l’hameçon, il offre aussi de bons résultats.

Malgré sa petite taille, l’asticot est très costaud, pensez à vérifier la bonne fermeture de vos boites car à la moindre minuscule ouverture, il arrivera à s’engouffrer. Je ne vous dit pas la tête de madame quand elle retrouve des asticots à tous les étages du frigo (histoire vécue…). L’asticot est aussi un excellent grimpeur. Une fois mouillé, il grimpe sans problème le long des parois de votre seau d’amorce. Une petite pluie et c’est votre réserve d’asticots qui part en vadrouille hors de votre boite à appâts. Prévoyez donc de quoi couvrir tout ça.

Fabriquer ses asticots.

Si vous ne souhaitez pas acheter vos asticots, vous pouvez même les fabriquer vous même. Ce n’est pas très difficile, mais ce n’est pas non plus un loisir passionnant. Le plus simple est de mettre dans une bassine un morceau de viande que vous laisserez dans un coin d’ombre de votre jardin. Surveillez régulièrement et  ramassez les petits bâtonnets blancs qui sont les oeufs. Ces oeufs, vous les transvaserez dans une autre bassine avec de la viande fraîche qui servira à nourrir les asticots une fois éclos. Quand les asticots sont arrivé à maturité, vous devrez les tamiser et les nettoyer avec de la farine avant de les disposer dans une boite contenant de la fine sciure ou de la farine à grosse granulométrie. Vous voyez, ce n’est pas très dur, mais bonjour l’odeur de la viande en décomposition.

Vous pouvez aussi colorer vous même vos asticots. Pour cela, il vous fait des colorants alimentaires. Vous aspergerez vos morceaux de viande afin que l’asticot en ingurgite et prenne la couleur. Les résultats sont bien souvent décevant car la couleur n’est pas belle et pas uniforme. C’est pour toutes ces raisons qu’il est bien plus facile d’acheter ses asticots tout prêt, surtout qu’au final, entre l’achat de la viande et des colorants, je ne sais pas si ça ne vous revient pas moins cher de passer par un pro.

Escher l’asticot.

Un asticot peut s’utiliser de plusieurs manière :

  • Le plus courant est de glisser la pointe de l’hameçon entre les deux points noirs qui se trouve à
    l’arrière de son corps.
  • Vous pouvez aussi l’enfiler entièrement sur l’hameçon.
  • Certain pêcheurs le pique tout simplement en plein milieu.

L’asticot peut s’utiliser seul ou en panaché, d’une seul couleur et en mélangeant les couleurs. On peut aussi le panacher avec d’autres appâts, comme un tronçon de ver de terre ou une graine de Maïs.

Dernier conseil, vous pouvez contrôler la fraicheur de vos asticots très simplement. On voit facilement à travers leur peau une tache noire. C’est en fait leur réserve de nourriture. Plus celle-ci est grande, plus ils mettront de temps avant de devenir des casters. A l’inverse, plus la tache est petite, plus leur transformation est imminente.